•            L'origami puise ses origines à partir d'un art populaire chinois apporté au Japon par des moines bouddhistes il y a de ça plusieurs siècles. Provenant du verbe japonais Oru (plier) et du nom Kami (papier), le nom Origami est au Japon, un art ancestral du pliage se basant sur la transmission d’énergie.

    Boucles d’oreilles, colliers ou tout simplement en élément décoratif, chaque pliage correspond à un symbole particulier :

                 La grue sauvage symbolise mille ans de bonheur et de paix.

                 La fleur de lotus : longévité et féminité.

                 Le papillon : amour et renaissance.

                 Le poisson : prospérité et chance.

                 La tortue : sagesse et fertilité.

                 Le cygne : élégance.

                 L’éléphant : mémoire et constance.

                 L’hippocampe : patience et détermination.

     

    La grue : Ambassadeur de l'Origami dans le monde. Oiseau sacré Japonais (la grue vivrait 1000 ans !). Symbole de longue vie et de bonne santé. La légende dit que quiconque plie mille grues de papier voit son vœu exaucé.

     

               Cette légende fut un jour entendue par Sadako Sasaki, une jeune fille de 12 ans atteint de Leucémie, après avoir été exposée à la terrible bombe atomique. Elle décida de plier 1000 grues pour guérir... mais mourut en 1955 après avoir plié 642 grues. 

    Ses camarades de classe finirent la guirlande qu'elle avait entamée, et une statue en granit fut érigée à son nom dans le parc de la paix d'Hiroshima.

     

     

                  

     

    Statue, avec à sa base cette inscription :

    Ceci est notre cri. 

    Ceci est notre prière. 

    Pour construire la paix dans le monde 

     

    Tous les ans, des enfants du monde entier plient des grues et les envoient à Hiroshima. Les origamis sont disposés autour de la statue. Grâce à Sadako, la grue en papier est devenue un symbole international de la Paix.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique